Livre de la semaine

Mona Chollet – Sorcières, la puissance invaincue des femmes

Présentation de Sorcières, la puissance invaincue des femmes, de Mona Chollet par Emilie Pujol.

Le nombre de femmes qui sont mortes sur des bûchers pour cause de “sorcellerie” reste encore indéterminé : les hypothèses vont de quelques dizaines de milliers à plusieurs centaines – ce qui est certain c’est que la Renaissance a été une sombre époque pour les femmes indépendantes : guérisseuses, sages-femmes, célibataires, femmes libres, aux “moeurs douteuses”, avorteuses ou utilisatrices de méthodes contraceptives… l’indépendance et l’émancipation du patriarcat se payait au prix fort.


Qui sont les sorcières d’aujourd’hui ? Mona Chollet met en avant trois types de femmes, héritières des sorcières du passé, qui sont aujourd’hui encore pointées du doigt, jugées, niées et l’objet de toutes sortes de préjugés :

  • La femme indépendante, veuve ou célibataire, électron libre qui refuse que sa vie ait pour finalité l’amour et un homme, jouit de la solitude et prétend à l’autonomie (souvent regardée avec pitié) ;
    La femme sans enfant – à une époque où avoir des enfants est toujours considéré comme le plus beau cadeau de la vie, le sens et la finalité de l’existence. Pire encore, la femme qui a fait des enfants et le regrette, se sent malheureuse dans la maternité – un véritable tabou ;
  • La vieille femme, objet d’horreur et de dégoût dont on nie la sensualité et la sexualité, associée à la laideur, l’avenir redouté de toutes les femmes.

Mona Chollet ne se contente pas de dénoncer et déconstruire les préjugés qui entourent ces types de femme ; elle les transforme en modèle d’empowerment. Pourquoi des femmes décident-elles de vivre seules, de ne pas avoir d’enfants malgré la pression sociale ? Parce qu’il existe d’autres voies que le mariage et le couple hétéropatriarcal pour l’épanouissement ; parce que tous les choix qu’une femme fait dans sa vie doivent être faits en conscience de ses besoins véritables. Mona Chollet nous présente des femmes courageuses, à l’écoute d’elles-même et de leurs besoins et prêtes à affronter l’opprobre pour revendiquer leur individualité. Qu’est-ce qu’être une vieille femme ? Là encore la journaliste nous présente la femme âgée sous un nouveau jour en nous rappelant la puissance de l’expérience, de la connaissance de soi et de ses désirs acquises avec les années, la vitalité, la confiance et la sensualité intenses qui persistent, voire grossissent, à travers les années alors que la société nous voudrait éternellement jeunes.

Un essai fondamental pour toutes les femmes qui nous rappelle que malgré nos peurs, nos interrogations, nos doutes, nos souffrances, nous ne sommes pas seules.

Emilie Pujol