Premier blocage du Sommet de l'Elevage

Premier blocage du Sommet de l’Elevage

Coup d’envoi contre le Sommet de l’Elevage ce matin : une soixantaine d’activistes ont effectué le blocage des cinq entrées de parking de la Grande Halle d’Auvergne de Clermont-Ferrand jusqu’à être violentés par les agriculteurs.  Plusieurs activistes se sont enchainés à différents points stratégiques à l’aide de bidons et ont déployé des banderoles pour transmettre un message politique en faveur d’un nouveau modèle agricole sans exploitation animale.

L’attitude non-violente des activistes ne les a pourtant pas protégés de la violence des éleveurs, parmi lesquels Fabrice Berthon, le commissaire du Sommet de l’Élevage. Les éleveurs ont mobilisé différents véhicules afin de s’emparer du matériel de blocage alors que des activistes étaient encore enchaînés dessus ; ils ont également distribué des coups aux militants et journalistes présents sur place. Plusieurs militants ont été blessés, dont deux conduits à l’hôpital. Les médias ont été particulièrement visés par les agressions puisqu’on dénombre 2 appareils photos et 2 GoPro brisées, ainsi que d’autres dérobés des mains des journalistes. Pendant ce temps, la police, pourtant bien présente sur les lieux, a laissé faire.

 

Cette action s’inscrit dans le cadre de l’appel à une mobilisation citoyenne initié par Earth Resistance contre l’événement. L’association lutte pour une transition vers un modèle agricole sans élevage ainsi que vers une société non-violente envers les animaux – qu’ils soient humains ou non. Le Sommet de l’Élevage, rassemblement phare des professionnels de la filière et des décideurs stratégiques du marché à l’international, s’oppose aux idéaux que nous défendons.

 

Reportage de Taranis News lors de cette action